Education

“L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde.”

Nelson Mandela

Bien souvent ce sont donc les parents d’élèves qui se cotisent, pendant plusieurs années, afin de réunir les sommes nécessaires et assurer eux-mêmes la construction des classes.

Lors de la décentralisation de l’éducation au Sénégal, l’Etat a souhaité rapprocher les lieux d’enseignements des populations afin d’éviter de longs déplacements à pied ou l’hébergement trop coûteux dans une famille d’accueil. Mais par manque criant de moyens, le budget gouvernemental ne prévoyait qu’une enveloppe pour la rémunération des enseignants et une petite dotation de matériel scolaire. C’est donc aux collectivités locales que revient la charge de construire les bâtiments. Bien entendu dans la plupart des communes aucune ressource ne le permet.  Bien souvent ce sont donc les parents d’élèves qui se cotisent, pendant plusieurs années, afin de réunir les sommes nécessaires et assurer eux-mêmes la construction des classes. Quand les moyens manquent ils construisent des huttes en feuilles de palmier. L’association Echanges et Partage  intervient quand elle le peut  pour financer l’achat des matériaux uniquement.  Il est important que les populations s’impliquent et s’approprient les bâtiments en fournissant la main d’oeuvre.

Projets 2019 :

Collège de Loudia – fin d’aménagement de la salle informatique

Ecole de Loudia – fin d’aménagement de la bibliothèque

Ecole de Toubab Dialow – aménagement d’une classe

Cachouane – électrification totale de l’école en collaboration avec l’association “les Petits Ruisseaux”

Collège de Loudia Ouolof :

  • construction des classes de 6ème et de 5ème (2015)
  • électrification des bâtiments (2016)
  • construction du bloc administratif (2016)
  • aménagement et équipement d’une salle informatique (2017)
  • construction de toilettes (financée par le collectif des femmes participantes au voyage solidaire)

Ecole  élémentaire  de  Cachouane : 

  • construction de la toiture et travaux de finition d’une cinquième classe (2014 – 2015)

Ecole élémentaire de l’île d’Ehidj :

  • construction de la cantine (2015-2016)
  • achat d’ustensiles de cuisine (2016)

Collège Aline Sitoë Diatta à Oussouye :

  • équipement en ordinateurs de la salle informatique (2012)
  • Animation d’un stage d’initiation au rugby (2015)

Ecole élémentaire de Koulouck Keur Douffi :

  • construction d’une classe en remplacement d’une hutte en feuilles de palmier  (2016)
  • construction d’une seconde classe  (2017)
  • projet d’édification d’un bloc administratif

Ecole “Djarama” de Toubab Dialow :

– construction d’une première salle de classe pour cette école élémentaire à vocation artistique (2016 )

– participation à la construction d’un deuxième batiment

Aide individuelle à l’éducation (parrainage scolaire)

  • A ce jour ce sont 20 enfants issus de familles en difficulté qui sont aidés sur la commune d’Oussouye. Les parrains ou marraines accompagnent chacun un enfant pendant toute la durée du cycle élémentaire (160 €par an cette somme correspond au frais de scolarité, d’uniforme et à l’achat du matériel scolaire). Au-delà de l’aide financière des liens chaleureux se tissent lors des échanges de courriers.